Le vin reparle !    

deuxième annulation, due au covid, de la lecture du vendredi 6 novembre à Médiathèque L Brenot de Chevigny saint Sauveur

 Le vin reparle. Dans quelle langue ? Il est des vins d’un terroir, ils ont l’accent de leur climat comme on dit ici. Il est des vins apatrides. On ne connait que leur cépage. On déguste un chardonnay dans le monde entier. Il est des cépages locaux. Qui n’ont jamais quitté leur coteau. En Bourgogne, le vin vieillit solitaire, un mono cépage. Parfois on le marie, on mélange les cépages comme en Bordelais. Toute comparaison gardée, c’est ce que sera le vin de Chevigny avec ses nombreux cépages.

Le vin nous reparle, et il revient aussi et encore incarné en femme ou en homme.
La musique est de l’aventure avec Frédo qui joue debout, de l’accordéon sans flonflons. Juste des mélodies qui nous emmènent. Des fois, elle chante. Elle chante le vin et l’humain. Et ça nous 
enchante.

Enfin le vin s’offre à vous. Avec modération. Dans une dégustation partagée et commentée.

Lecture : Paroles, ma parole avec Marcelina Sorita, Sylvie Ottin et Jean-Claude Aubrun Musique : Frédo - Dégustation : L’étoffe des Terroirs, Cyrille Tota

 

et toujours quand le confinement sera fini: 

 

M O R V E N T U R E 

La presse: 

le Bien Public: LIERNAIS

Morventure , une rétrospective qui transporte

Par Élisabeth BERTHIER- BIZOUARD (CLP)

Jean-Claude Aubrun se plaît à raconter les anecdotes d’une autre époque qui font sourire, rire et rêver.  

Vendredi soir, Jean-Claude Aubrun a joué Morventure dans son jardin, situation sanitaire oblige. Mais le cadre bucolique des lieux, le jardin de la maison Taisant à Liernais, la maison de ses arrière-grands-parents, a rendu le spectacle encore plus unique, plus émouvant.

Sur scène ou plutôt à l’ombre des arbres, au milieu d’une multitude de fleurs et de plantes, Jean-Claude Aubrun est seul mais pas longtemps, puisque grâce à son théâtre d’objets quelquefois insolites, il invite au voyage, un voyage dans le temps, avec ses anecdotes drôles, émouvantes, imaginaires, ponctuées de poésie, d’accordéon, quelquefois en patois. « Je reprends les anecdotes de mes arrière-grands-parents, ce sont des histoires vraies ou pas… dans les différents moyens de transport au fil du temps. Il y a aussi Gérard qui a acheté un camping-car… », confie l’acteur qui aura transporté le public à une autre époque.

le journal du Centre: GOULOUX

Soirée théâtre avec Paroles, ma parole

C'est devant une assistance nombreuse et conquise que Jean-Claude Aubrun, de la compagnie Paroles, ma parole est venu présenter sa dernière création Morventure. Il était invité par l'association de sauvegarde du patrimoine du village. Après Morvente et Morvagne, il a enchanté les spectateurs avec cette nouvelle pièce, mise en scène par Daniel Haspala. Jean Claude, dans le rôle de Gérard, a dépeint en alternance l'univers tantôt drôle, tantôt émouvant d'un enfant de l'assistance dans le Morvan. Sa vie d'adulte à travers ses voyages notamment en camping-car.

Les spectateurs ont pu admirer les facettes de la prestation de l'acteur qui alterne comique, patois, chant, poésie et accordéon. Il a su dégager de l'émotion dans cette promenade intimiste à travers le passé avec une pointe d'imaginaire. Voilà un spectacle à voir qui a fait passer une très agréable soirée, conclut la présidente Jacqueline Quatrain.

Joué à la médiathèque de Chevigny saint Sauveur, huit fois à Dijon dans le cadre de ’l’été on continue’ en 2018 et en 2019, Gissey sur ouche, Norges la ville, au La itou à Mont Saint Jean, à Gouloux et neuf fois à Liernais.

tout public: à partir de 9 ans

Plateau technique: Un espace de 5 m sur 4 m ,    durée 1h10 environ

Une vidéo du spectacle dans son intégralité est disponible.

Mots de spectateurs

Purs moments suspendus où la poésie, la simplicité apparente, l’étrangeté, la légèreté, la douceur, le rire, le pincement de coeur…Toutes ces minutes déjà envolées où rien n’existe que le plaisir de voir et d’entendre. Un spectacle qui fait du bien. S

C'était beau, émouvant, drôle, simple mais si fort. Je déteste les camping car, pourtant, je me suis surprise à aimer le tien.

C’est très beau et tellement émouvant de se risquer ainsi. JL

Nous sommes allés voir cette magnifique pièce hier soir rue Monge à Dijon, et nous en sommes encore bouché bée! Émouvant, et captivant Jean Claude aubrun incarne le personnage de Gérard, retraçant un morceau de vie... venez découvrir son histoire. M

Un moment magique, fantastique, poétique, plein d’émotion et de partage. V

Un jeu et une mise en scène magique qui font voyager et rêver. Je repars les yeux pleins d’étoiles. Une belle découverte pour des jeunes non initiés. M

Merci pour ce spectacle aussi intelligent qu’émouvant. 

Bravo pour l’économie des gestes et le spectacle des objets.Petits détournements splendides.Bravo A

Spectacle poétique, émouvant et très abouti. J

En espérant que beaucoup puissent profiter de l’émotion que tu sais transmettre et puisse rêver avec toi. C

Une vraie madeleine de Proust. Merci pour ce beau moment de poésie. C

Rien ne manquait, l’enfance, l’adolescence, la vie adulte, les rêves et la musique. R

Merci pour ce beau voyage.J

Merci pour ce voyage plein de poésie, et cet objet théâtre qui donne envie d’en faire à son tour.M  Magnifique ! Spontané ! Très vivant, tout cela nous fait rêver.

Belle évocation, la manipulation d’objet est convaincante. Bravo.(un camping cariste) M Voyage poétique dans le temps et l'espace, on se laisse emporter

Belle performance! D   Un grand bravo pour cette représentation et ces émotions, la sensibilité, les souvenirs. Tout y est .Merci Un beau moment de poésie C »  Bravo. Quel voyage !... Un grand merci", "Merci, on a été transporté dans le temps et l'espace","Merci pour ce beau voyage"

 

teaser sur you tube : https://www.youtube.com/watch?v=7IvmGIYDRwU&t=9s

.... 

  Suivez également nos actualités sur  notre page Facebook

Morventure

ou      compagnie paroles ma parole